Chapitre 5 : La dfense et la paix

samedi 20 mai 2006
popularité : 19%

Chapitre 5 : La dfense et la paix

I La dfense nationale

1/ Une dfense globale pour des menaces diverses

La dfense pour but de protger les intrts vitaux d’un pays, l’intgrit de son territoire, ses intrts conomiques, culturels, ses positions en Europe et dans le monde.

La guerre froide autour de la rivalit entre les Etats-Unis et l’URSS s’est termine en 1989 avec la chute du mur de Berlin. Elle a laiss la place des guerres civiles et au dveloppement du terrorisme. Ces conflits font plus de morts civils que militaires.

La France est un des cinq pays disposant du droit de veto l’ONU. Elle est galement membre de l’OTAN (Organisation du trait de l’Atlantique Nord).

2/ Une arme professionnelle

L’arrt du Service national pour les jeunes ns aprs 1978, remplac par la Journe d’appel de prparation la dfense, a conduit la professionnalisation des armes.

3/ La Politique europenne de scurit commune (PESC)

La PESC, instaure en 1992 par le trait de Maastricht, doit doter l’Union europenne de moyens politiques, diplomatiques et militaires. Le corps europen (Eurocorps) est une de ses applications.

II La solidarit et la coopration internationale

1/ L’ONU dfend la paix et les droits de l’homme.

L’Organisation des Nations unies (ONU) regroupe 191 Etats. Cre en 1945, elle a pour mission d’assurer la paix et la scurit. Elle est reprsente par un secrtaire gnral lu pour cinq ans.
Pour maintenir la paix, le Conseil de scurit peut envoyer une force arme compose de soldats de tous les pays appels Casques bleus contre un Etat.
Pour maintenir la scurit internationale, le Conseil de Scurit peut dcider l’emploi de forces internationales sous mandat de l’ONU contre un pays.
Une Cour pnale internationale a t cre pour juger les criminels de guerre de toute nationalit.

2/ L’ONU et la coopration internationale

Dans un monde o un quart de la population connat une extrme pauvret, le maintien de la paix dpend de la coopration entre Etats dans les domaines conomique, politique et militaire.
L’ONU, par le biais d’institutions spcialises (UNICEF, UNESCO...), a pour but de favoriser le dveloppement des pays pauvres.
Des Etats signent des accords de coopration. Les pays riches accordent des dons ou des prts des pays pauvres.

3/ La solidarit grce aux ONG

Les Organisations non gouvernementales (ONG) sont plus de 1 800 dans le monde. Elles sont indpendantes et vivent de dons et du bnvolat.
Les ONG mnent des actions d’urgence sur le terrain. Elles compltent l’action des Etats et des Organisations supranationales.



Guides ONISEP
Guide 3e

 

 


A voir aussi...