L’Espagne

mardi 1er novembre 2005
popularité : 2%

L’Espagne

I Un pays mditerranen en renouveau

1/ Un pays mditerranen

L’Espagne est l’un des plus vastes pays d’Europe avec 504 780 km2 mais avec une des densits les plus faibles d’Europe avec 81 hab/km2 en 2002 car c’est un pays montagneux : 40% du territoire est situ entre 500 et 1000 mtres.

Elle s’tend sur 85% de la pninsule ibrique et compte 40,9 millions d’habitants en 2001. Spare du reste de l’Europe par les Pyrnes, elle est ouverte sur la Mditerrane et l’Atlantique. Elle n’est spare du Maghreb que par le dtroit de Gibraltar, large de 12 kilomtres.

Le pays est compos d’un plateau (la meseta), bord de chanes de montagnes et d’troites plaines littorales. Au centre, le haut plateau de la Meseta a des ts trs chauds et des hivers rigoureux (climat continental). Le nord-ouest est ocanique et humide. L’est et le sud connaissent un climat mditerranen trs sec.

Dans une grande partie de l’Espagne, les prcipitation sont faibles et le manque d’eau est un problme.

2/ Un riche patrimoine historique

L’Espagne a une histoire brillante. L’Espagne a connu l’influence de l’Empire romain, de la religion chrtienne, de la civilisation musulmane du Maghreb au Moyen Age.

Aprs la Reconquista ( partir du XI eme s., reconqute de l’Espagne musulmane par les petites Etats chrtiens du Nord) et la prise de Grenade en 1492 par les rois catholiques, l’Espagne devient une grande puissance au XVI e s et XVIIe s. (le sicle d’or). Elle a colonis une partie de l’Amrique centrale et de l’Amrique du sud. Au XIX e s., elle reste l’cart de la rvolution industrielle et perd ses colonies.

Elle est devenue ensuite une puissance mineure. La guerre civile de 1936-1939 a dvast un tiers du pays et dbouche sur 36 ans de dictature de Franco.

3/ Une dmocratie rcente

Aprs plus de trente ans de dictature sous le rgime du gnral Franco (1939-1975), l’Espagne est devenue une dmocratie en 1975 et une monarchie parlementaire.

En 1978, l’Etat a cr 17 communauts autonomes ( une province qui a son gouvernement lu et qui dispose de pouvoirs dans les domaines culturels et conomiques. Pays basque et Catalogne ont des pouvoirs supplmentaires). Certaines ont obtenu leur propre langue officielle au ct de l’espagnol et une trs large autonomie (Catalogne, Pays basque).

Depuis 1986, elle fait partie de l’Union Europenne. Elle en a reu des aides financires massives qui lui ont permis par exemple de moderniser son rseau de transport. Elle s’est ouverte davantage sur les pays de l’Union avec lesquels elle ralise aujourd’hui 69,6% de ses changes (et 65,3% de ses importations). L’ouverture sur l’Europe a permis une forte croissance conomique avec l’arrive de capitaux trangers.

Enfin et surtout, l’Espagne a connu une forte croissance conomique. Entre 1996 et 1999, l’Espagne a cr autant d’emplois elle seule que tout le reste de l’Union europenne (2 millions).

Le chmage est pass de 23% de la population ( Andalousie : 30%) 15,9% en 1999 et 11,5% en 2003.

Elle est aujourd’hui un pays riche et la neuvime puissance du monde ( la cinquime puissance derrire l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l’Italie).

Ses entreprises investissent surtout en Amrique latine, le nouvel eldorado, o elle est devenue le premier investisseur tranger.

II Le dveloppement du pays

1/ La modernisation des campagnes

En Espagne, la moiti des terres ne sont pas cultives cause de la scheresse estivale. Les autres sont consacres une agriculture traditionnelle sous pluie ( crales, vigne, olivier) ou une agriculture irrigue.

L’agriculture irrigue est ancienne dans les plaines littorales de Valence et de Murcie o les huertas produisent des agrumes, des fruits et des lgumes.

Depuis 30 ans, l’irrigation a gagn presque toutes les autres plaines littorales ainsi que les valles intrieures grce de grands barrages. Les fruits et lgumes espagnols sont exports dans toute l’Europe.

2/ L’essor rapide de l’industrie

La production industrielle a fortement augment. Depuis les annes 1970, les firmes automobiles trangres ( Volkswagen, Renault) ont install des usines en Espagne pour profiter d’une main d’uvre encore bon march tout en restant dans l’Union europenne. L’automobile est la premire industrie du pays. La Catalogne connat une croissance conomique trs forte avec des activits nombreuses et trs varies.

Nanmoins, avec l’ouverture de l’Espagne la concurrence internationale, les vieilles industries du Nord (sidrurgie, construction navale) dclinent, entranant une monte du chmage dans ces rgions.

3/ L’explosion du tourisme

Ds 1950, le tourisme europen s’est dvelopp. Le tourisme s’est beaucoup dvelopp aprs 1960 grce aux belles plages, au climat chaud et ensoleill l’t et aux prix moins levs qu’en France. Avec 45 millions d’entres par an, l’Espagne est le troisime pays touristique du monde et le deuxime d’Europe aprs la France.

Le tourisme rapporte des devises et emploie 12% des actifs. Mais il concurrence l’agriculture pour l’eau et pour l’espace. Les grands immeubles de front de mer des stations balnaires dnaturent fortement le littoral.

III La mutation de la socit

1/ Une socit de pays riches

Depuis 1975, le revenu par habitant a quadrupl (20 150 $ en 2001 contre 23 990 en France). La mortalit infantile a chut (5,1% en 2000 contre 5 en France). L’esprance de vie est devenue l’unes des plus forte d’Europe avec 79 ans en 2001.

La socit a beaucoup chang depuis la chute du gnral Franco en 1975. Les actifs du primaire sont 5,9 % en 2002 contre 25% en 1975. Tandis que le tertiaire est pass de 40 62,9 % des actifs en 2002.

La condition fminine s’est beaucoup transforme avec la lgalisation du divorce, de la contraception et de l’avortement et l’augmentation du travail des femmes. L’Eglise a perdu beaucoup de son influence.

2/ Une croissance urbaine brutale

Jusqu’aux annes 1960, la population est surtout rurale. Aprs 1970, l’Espagne a connu une forte croissance urbaine alimente par l’exode rural. Les vieux noyaux urbain se sont ceinturs de grands immeubles modernes. 77,8 % des Espagnols vivent dans les villes en 2001.

Avec l’exode rural, la Meseta et les rgions intrieures rurales se dpeuplent au profit de Madrid et des villes littorales. Le dsquilibre traditionnel du peuplement entre les rgions du centre et de la priphrie s’est encore accentu.

3/ Une population vieillissante : l’effondrement de la fcondit

Comme dans tous les pays mditerranens, la natalit a diminu depuis 1975 (moins de 10%). Entre 1976 et 2000, le nombre d’enfants par femme est pass de 2,9 1,15. L’accroissement naturel a fortement baiss.

Cette chute de la fcondit s’explique par la hausse du niveau de vie, la dchristianisation, le dsir de russite des femmes, l’absence de soutien de l’Etat aux familles nombreuses.

La population stagne et vieillit. Les moins de 15 ans sont 17% contre 20% en France.

L’Espagne n’est plus un pays d’migration comme entre 1950 et 1975 mais d’immigration en provenance d’Afrique ( Maghreb) ou d’Espagnols qui reviennent au pays pour passer leur retraite. Le solde migratoire, fortement ngatif jusqu’en 1975, est devenu positif.

IV Le dynamisme de l’est et du sud

Le dynamisme de l’est et du sud s’explique par des liaisons faciles avec l’Europe (autoroutes, ports, TGV), par l’attrait du climat et du littoral mditerranen. L’agriculture intensive et irrigue de fruits et lgumes (serres), pratique dans les huertas littorales, a pour but l’exportation en Europe (camions frigorifiques).

L’Espagne est le second pays touristique d’Europe derrire la France avec 45 millions de visiteurs par an venant surtout d’Europe. Autoroutes et avions charters favorisent l’accs aux stations balnaires d’un littoral trs urbanis. Cela pose de graves problmes d’environnement et d’approvisionnement en eau.

V L’Espagne intrieure et atlantique

1/ La difficile reconversion du nord-ouest atlantique

L’Espagne atlantique, humide et montagneuse, comprend la Galice, les Asturies, la Cantabrique et le Pays Basque. L’levage bovin est associ la polyculture. Elle reprsente 55% des pcheurs et 75% du poisson pch en Espagne.

Les ressources minires de la montagne ont permis le dveloppement d’industries lourdes ( sidrurgie, engrais, verrerie) Bilbao, Avila et Santander, aujourd’hui en crise et en reconversion. Elle a connu la rvolution industrielle du XIXe alos que le sud restait rural.

2/ Les contrastes de l’Espagne intrieure

Elle est inculte ou consacre l’levage extensif du mouton et la craliculture non irrigue. Dans les grandes valles les barrages permettent l’irrigation des fruits et lgumes. Secanos et regadios s’opposent. L’agriculture se spcialise dans la qualit avec les olives et le vin. Les villes bnficient d’investissements trangers ( textile, habillement, automobile) car la main d’uvre est moins chre que dans l’Europe du nord.

3/ L’essor de l’agglomration de Madrid
Ne de la volont du pouvoir royal au XVI e s., Madrid est la capitale conomique, politique, culturelle et touristique. Elle est favorise par sa situation centrale. Au dbut du XX e s., elle compte 500 000 habitants. C’est le premier centre tertiaire et le deuxime centre industriel. Les problmes sont le trafic, la pollution et les cits dortoirs de banlieues. Les contrastes rgionaux s’aggravent au profit de Madrid et de Barcelone.


Liens utiles

 

Guide 3e