Chapitre 6 : La IV eme et la V eme Rpubliques

lundi 28 février 2005
popularité : 5%

La France depuis 1945
I Reconstruire la France (1944 -1946)
1/ Un gouvernement issu de la Rsistance
A la libration, le Gouvernement provisoire, dirig par de Gaulle, regroupe les divers courants politiques de la Rsistance, y compris les communistes. Il rtablit l’ordre et la dmocratie. Les femmes ont le droit de vote depuis 1944.
2/ Des rformes considrables
la Libration, la France est trs prouve par la guerre. La pnurie et l’inflation dominent. Le rationnement dure jusqu’en 1948.
De 1944 1948, le gouvernement nationalise les secteurs vitaux de l’conomie : les banques, l’nergie (cration d’EDF-GDF, des Charbonnages de France), les transports (cration d’Air France), des entreprises comme Renault qui ont collabor avec les Allemands.
La Scurit sociale est cre en octobre 1945. Elle donne aux travailleurs la protection financire contre les risques lis la maladie, la maternit, aux accidents du travail et la vieillesse.

3/ Une nouvelle Constitution
Les Franais rejettent le rtablissement de la IIIe Rpublique. Une Constitution, rdige par l’Assemble, est adopte par rfrendum en 1946. C’est la naissance de la IVe Rpublique.
Le nouveau rgime est parlementaire : l’Assemble nationale, lu au suffrage universel, dtient le pouvoir lgislatif. Elle peut renverser le gouvernement. Le prsident de la Rpublique a un trs faible pouvoir. De Gaulle souhaitait un pouvoir excutif fort et indpendant de l’Assemble. Il dmissionne le 20 janvier 1946. Il devient alors un opposant dtermin la IVe rpublique.
Le prambule de la Constitution proclame de nouveaux droits pour l’individu comme le droit au travail, l’instruction et la sant.

II La IVe Rpublique
1/ Des gouvernements trs instables
En 1946, la quatrime rpublique est domine par le tripartisme issu de la rsistance : le PCF, la SFIO et le MRP. Mais en 1947, les communistes, hostiles l’alliance avec les tats-Unis, critiques sur la politique coloniale et la politique sociale, sont exclus du gouvernement.
Les gouvernements doivent faire face l’opposition du PCF et du Rassemblement pour la France (RPF) du gnral de Gaulle cr en 1947. Il y a une grande instabilit ministrielle. 18 gouvernements se succdent en 1947 et 1948.

2/ Une France plus moderne
Grce l’aide du plan Marshall, la reconstruction est rapide. Elle est suivie d’une priode de forte croissance conomique et surtout de modernisation des quipements : lectrification des chemins de fer, construction de barrages hydrolectriques, avion Caravelle, pont de Tancarville.
Le gouvernement cre un salaire horaire minimum (SMIG, 1950) et fait voter une troisime semaine de congs pays (1956). Le plein emploi, le dveloppement du crdit et la hausse des salaires stimulent la consommation.
En 1951, la France signe avec cinq autres tats europens le trait instituant la CECA puis, en 1957, le trait de Rome qui fonde la CEE (Communaut conomique europenne). La France fait abandonner le projet de la Communaut europenne de dfense (CED) intgrant la RFA.

3/ Le problme colonial
De 1946 1954, la France s’enlise dans un conflit coteux en Indochine. La dfaite franaise Dien-Bien-Phu, en mai 1954, pousse le prsident du Conseil, Pierre Mends France, signer les accords de Genve. Ils donnent l’indpendance aux colonies indochinoises (20 juillet 1954). Il prpare ensuite l’indpendance du Maroc et de la Tunisie en 1956.
En novembre 1954, en Algrie, le Front de libration nationale (FLN) commence la lutte arme pour l’indpendance. La France refuse toute ngociation et se lance dans une nouvelle guerre. Le 13 mai 1958, les Franais d’Algrie, qui craignent que le gouvernement ngocie l’indpendance, se soulvent leur tour. Impuissant rsoudre la crise, le rgime est discrdit.
De Gaulle devient prsident du Conseil. Il obtient les pleins pouvoirs constitutionnels le 1 juin 1958.

III La Ve Rpublique sous De Gaulle
1/ De Gaulle fonde la Ve Rpublique
En 1958, l’Assemble nationale autorise de Gaulle prparer une nouvelle Constitution. Approuve par rfrendum, le 28 septembre 1958, elle donne naissance la Ve Rpublique, proclame le 4 octobre. La nouvelle constitution renforce le pouvoir du prsident de la rpublique. Il n’est plus lu par le seul Parlement. Il obtient le pouvoir excutif. Il nomme le premier ministre. Il peut consulter le peuple par rfrendum. Son pouvoir est prpondrant. Le Parlement voit son pouvoir limit un rle lgislatif.
De Gaulle devient prsident de la Rpublique en 1958 ; il dispose d’une large majorit l’Assemble. Ceci permet le retour la stabilit gouvernementale. En 1962, au sommet de sa popularit aprs le rglement de la question algrienne, il fait approuver par rfrendum l’lection du Prsident au suffrage universel direct.

2/ La rsolution de la crise algrienne
En 1959, il affirme le droit des Algriens l’autodtermination. Il commence ngocier l’indpendance. Cela provoque la colre d’une partie des Franais d’Algrie et de l’arme. En avril 1961, des gnraux tentent un coup d’tat Alger. Une organisation secrte, l’OAS, multiplie les attentats pour que l’Algrie reste franaise.
En 1960, les colonies d’Afrique noire deviennent indpendantes. Le 19 mars 1962, l’indpendance algrienne est reconnue par les accords d’vian. Prs d’un million de Franais d’Algrie et de nombreux harkis rejoignent alors la mtropole.

3/ La politique de grandeur
De Gaulle accorde la priorit au rtablissement financier du pays. Il met en uvre une politique de rigueur (dvaluation, hausse des impts) et cre le nouveau franc en 1959.
Aprs 1962, de Gaulle cherche rendre la France sa grandeur passe. Il la dote de l’arme nuclaire en 1960. Il mne une politique indpendante de celle des Etats-Unis. Il critique la politique amricaine au Vit Nam. Il quitte le commandement militaire de l’OTAN en 1966. Il s’oppose l’entre dans la CEE du Royaume-Uni, jug trop proche des Etats-Unis.
Un mouvement de contestation clate en mai 1968 (protestation tudiante, grves massives). En avril 1969, aprs l’chec du rfrendum sur la rgionalisation o le non l’emporte, il dmissionne. Son successeur, Georges Pompidou, dcde en 1974. En 1974, Valry Giscard d’Estaing est lu prsident de la rpublique.

IV La Ve Rpublique depuis 1981
Le 10 mai 1981, l’lection prsidentielle est remporte par le socialiste Franois Mitterrand. En 1981 et 1982, sont vots : les 39 heures hebdomadaires, la retraite 60 ans, la cinquime semaine de congs pays, la nationalisations de grandes socits, l’abolition de la peine de mort et la dcentralisation. Mais il ne parvient pas faire baisser le chmage. Le RMI est cr en 1988.
Jacques Chirac remporte la prsidentielle de 1995. Son mandat est marqu par les 35 heures hebdomadaires, l’assurance maladie pour tous, l’allocation pour les personnes dpendantes, la rduction du mandat prsidentiel 5 ans. Il est rlu en 2002.

V La socit durant les 30 glorieuses
1/ Le boom des naissances
Jusqu’ la fin des annes 1960, la famille reste traditionnelle. Les divorces sont peu frquents. Le pre dtient l’autorit dans la famille. Beaucoup de femmes se consacrent leur foyer.
De 1945 1960, la population connat une forte augmentation et un rajeunissement grce l’immigration et au baby-boom. Une femme a en moyenne 2,5 enfants contre 1,5 avant la guerre. L’amlioration des conditions de vie et la diffusion de la mdecine allongent l’esprance de vie.
De plus en plus de Franais habitent dans les villes dont les banlieues se dveloppent. Une forte baisse du nombre des agriculteurs se fait au profit des industries et des services. Les mnages accdent au confort, la socit de consommation et de loisirs.

2/ La socit de consommation
Durant les Trente Glorieuses, la croissance conomique est de 5 % par an. Le niveau de vie des Franais double de 1952 1973. Les mnages s’quipent en biens de consommation nouveaux. Les logements gagnent en confort.
Les congs pays s’allongent ( cinq semaines en 1982). On part davantage en vacances. La pratique religieuse diminue rapidement. L’tat cherche permettre l’accs de tous la culture (Cit des sciences, le Grand Louvre ou la Bibliothque nationale de France).

VI La socit depuis les annes 1970
1/ Nouvelles femmes, nouvelles familles
partir de 1970, les femmes sont de plus en plus nombreuses travailler, un niveau de qualification de plus en plus lev. Depuis 1965, elles peuvent exercer un mtier ou ouvrir un compte en banque sans l’autorisation du mari. Le principe du salaire gal pour un travail gal est affirm en 1972. En 1983, une loi interdit toute discrimination professionnelle en raison du sexe.
Elles obtiennent la lgalisation de la contraception en 1967, puis le droit l’avortement (loi Veil en 1975). L’ge de la majorit est abaiss 18 ans en 1974.
La fcondit baisse fortement. La famille n’est plus stable : le nombre de divorces augmente. La population crot un rythme plus lent cause de la baisse de la natalit et de l’immigration. L’esprance de vie et le nombre de personnes ges augmente. Le papy boom pose le problme du financement des retraites et des dpenses de sant.

2/ Le chmage et l’exclusion
Aprs 1974, le chmage connat une forte hausse. Il touche surtout les jeunes sans exprience et les travailleurs sans qualification. Le nombre de SDF augmente. Ils parviennent survivre grce l’aide d’associations comme les Restaurants du cur et grce au RMI. Depuis 1999, la Couverture maladie universelle (CMU) garantit tous l’accs aux soins gratuit.


Liens utiles

 

Guide 3e