Chapitre 3 : Les rvolutions anglaises et amricaine

samedi 3 septembre 2005
popularité : 2%

CHAPITRE 3 :LA REMISE EN CAUSE DE L’ABSOLUTISME
LES REVOLUTIONS ANGLAISE ET AMERICAINE

I Les rvolutions anglaises du XVIIe s.

1/ Le conflit avec le Parlement

Alors que le XVIIe s marque l’apoge de l’absolutisme en France, l’Angleterre connat un affrontement entre les rois favorables la monarchie absolue, et le Parlement.

Depuis la Grande Charte de 1215, le pouvoir du roi est limit par le Parlement. Le Parlement se compose de la Chambre des Lords (nobles et clerg nomms vie par le roi) et la Chambre des Communes (dputs lus).

2/ L’chec des Stuart et de la monarchie absolue

Les rois Stuart Jacques Ier (1603-1625) et Charles Ier (1625-1649) veulent une monarchie absolue de droit divin.

Ils gouvernent sans le Parlement. Ils s’opposent aux bourgeois, aux marchands, aux protestants qui rejettent l’anglicanisme, au Parlement.

De 1642 1649, une guerre civile oppose les partisans du roi, soutenu par l’Eglise, l’arme du Parlement, dirige par Cromwell. Les royalistes sont battus. Charles Ier est dcapit le 6 fvrier 1649. La Rpublique est proclame.

Le pouvoir revient Cromwell. Il dissout le Parlement. Il crase la rvolte des catholiques irlandais et des royalistes cossais. Il exerce une dictature jusqu’ sa mort en 1658. Il a rendu la Rpublique impopulaire.

Le Parlement dcide de restaurer la monarchie en 1660 au bnfice de Charles II, fils an de Charles Ier.

3/ L’chec de la Restauration : la glorieuse rvolution

Le Parlement se mfie du nouveau roi Charles II (1660-1685), soutenu par Louis XIV et les catholiques.

En 1679, l’Habeas Corpus garantit la libert individuelle. Il interdit toute arrestation sans motif, tout emprisonnement sans jugement, les lettres de cachet.

Jacques II, roi catholique, succde son frre en 1685. Il veut rtablir l’absolutisme et le catholicisme. Il est chass par le Parlement en novembre 1688. C’est la glorieuse rvolution.

Les dputs remplacent Jacques II par sa fille Marie et son gendre Guillaume d’Orange, protestants. Ils sont proclams reine et roi d’Angleterre en 1689.

Mais leurs pouvoirs sont encore rduits par la Dclaration des droits de 1689. Le roi ne peut voter une loi, lever des impts ou une arme sans l’accord du Parlement. Le Parlement est vainqueur du conflit avec la monarchie. Le roi partage son pouvoir avec le Parlement. L’Angleterre est devenue une monarchie parlementaire. La monarchie absolue a chou.

La Dclaration des droits dfend la libert d’opinion. En 1695, la libert de la presse est garantie. Cette monarchie est un modle pour ceux qui contestent l’absolutisme.

4/ Au XVIII eme s, la monarchie parlementaire fascine l’Europe
Le roi a peu de pouvoir. Le pouvoir appartient aux dputs. Le Parlement vote le budget et les lois. Libert et tolrance dominent : libert de la presse et des crivains, droit d’tre jug. Ceci suscite l’admiration de l’Europe (Voltaire, Montesquieu). Le pouvoir du roi ne rsulte que de l’accord de ses sujets. Si le roi ne respecte pas ces droits, ses sujets ont le droit de se rvolter.

II La rvolution amricaine du XVIII eme sicle
Vers 1750, l’Angleterre possde 13 colonies sur la cte Atlantique de l’Amrique du Nord, du Canada la Floride.
1/ La rvolte des colonies
La Grande Bretagne multiplie les impts et augmente les droits de douane. N’ayant pas de reprsentants au Parlement, les colons britanniques contestent la leve des impts sans leur accord.
Le 16 Dcembre 1773, Boston, des colons dguiss en Indiens jettent le th britannique la mer. Les 13 colonies se rvoltent. Le 4 Juillet 1776, le Congrs, runi Philadelphie, vote la Dclaration d’Indpendance des Etats-Unis d’Amrique. Elle a pour auteurs Thomas Jefferson et Benjamin Franklin. Elle s’inspire des ides des philosophes des Lumires Locke et Montesquieu. Elle revendique le droit la libert et au bonheur, le droit de renverser un gouvernement autoritaire.

2/ La guerre d’Indpendance
L’arme des colons rvolts, commande par Georges Washington, est aide par la France de Louis XVI, de l’Espagne et des Pays Bas. Aprs huit ans de guerre (1775-1783), la Grande Bretagne est battue Saratoga (1777) et Yorktown (1781). Elle reconnat l’indpendance des 13 colonies, devenues Etats-Unis par le trait de Versailles (1783).

3/ La premire dmocratie
La Constitution de 1787 applique la sparation des pouvoirs selon les ides de Montesquieu. Le congrs vote les impts et les lois, dclare la guerre et la paix. Le pouvoir excutif est confi un prsident lu pour quatre ans au suffrage indirect. Il nomme le gouvernement. Il est le chef de l’arme. La cour suprme exerce le pouvoir judiciaire.
Georges Washington est lu premier prsident des Etats-Unis en 1789. Seuls les riches propritaires blancs ont le droit de vote. Les esclaves noirs, les Indiens et les femmes restent exclus de la vie politique. L’esclavage des noirs reste lgal
La dclaration d’Indpendance et la Constitution amricaine, trs diffuses en Europe, encouragent tous ceux qui combattent l’absolutisme. On peut raliser les ides des Lumires. L’indpendance des colonies anglaises a un grand retentissement dans les autres colonies d’Amrique. Des rvoltes aboutissent l’indpendance des colonies espagnoles d’Amrique centrale et du sud dans la premire moiti du XIX eme sicle.


Liens utiles

 

Guide 3e